OBS IRIS Merlin
english francais deutsch

IRIS 2018-3:1/20

Hongrie

L’autorité hongroise des médias met la chaîne à péage UPC à l'amende

print add to caddie Word File PDF File

Ingo Beckendorf

Institut du droit européen des médias (EMR), Sarrebruck/Bruxelles

Le 27 décembre 2017, l’autorité hongroise des médias Nemzeti Média- és Hírközlési Hatóság (NMHH) a infligé à la chaîne de télévision UPC Direct une amende de 121 millions de forints (soit env. 391 000 euros) en raison d’une grave violation de la loi. Selon ses déclarations, le montant de l'amende dépasse le bénéfice matériel réalisé par la chaîne de télévision du fait de cette infraction.

Motif de l'amende : il y a deux ans UPC Direct a proposé des services triple-play (forfait regroupant la téléphonie, la télévision et internet) à Cegléd, une ville de Hongrie, sans en informer l'autorité de régulation. Cette dernière n’a enregistré l'offre du groupe de communication que le 28 septembre 2017. Les garants des médias dénoncent le fait qu’UPC Direct ait proposé ce service sans avoir d’autorisation officielle. En outre, l'entreprise n’était pas en mesure de garantir le respect des normes techniques ni la conformité juridique.

Ce n’est pas la première fois que ce groupe est épinglé pour une infraction. En mai 2017, il avait déjà dû payer une amende de 30 millions de forints (soit environ 97 500 euros) pour avoir proposé sans autorisation des chaînes de télévision par câble dans la ville hongroise de Jászberény.

La société UPC Direct n'est pas seulement une chaîne de télévision à péage. Le groupe diffuse essentiellement des programmes pour les réseaux câblés d'Europe centrale et orientale et certains programmes de télévision numérique, parmi lesquels figurent des programmes polonais, tchèques et hongrois. Tous ces programmes sont cryptés sous Cryptoworks et sont diffusés via le satellite Hotbird. UPC Direct est issu de la fusion entre Cyfra+ et Wizja TV.

 

références
Súlyos jogsértés miatt 121 millió forintos hírközlési bírság a UPC-nek HU
 http://merlin.obs.coe.int/redirect.php?id=18935
 
  Communiqué de presse de la NMHH