OBS IRIS Merlin
english francais deutsch

IRIS 2018-2:1/9

Autriche

La politique des médias prévue par le programme gouvernemental

print add to caddie Word File PDF File

Bianca Borzucki

Institut du droit européen des médias (EMR), Sarrebruck/Bruxelles

La nouvelle coalition ÖVP-FPÖ a présenté son programme gouvernemental qui définit la mise en œuvre des projets prévus jusqu'au terme de son mandat législatif en 2022. Ce programme comporte également des axes de réflexion concernant les médias.

Le programme gouvernemental fait le constat d’un paysage médiatique en profonde mutation et d’un processus de numérisation généralisée. Il considère que les bouleversements qui en résultent sont d’une telle ampleur qu’ils exigent des réponses et des approches totalement nouvelles en matière de politique des médias. Le Gouvernement estime que sa politique doit garantir des services de médias proposant des contenus autrichiens spécifiques.

A cet égard, le programme gouvernemental se fixe cinq objectifs : le développement de la mission de service public, une politique de localisation active de contenus autrichiens, l’instauration de conditions équitables sur un marché désormais mondial et numérique, la réforme structurelle des institutions chargées de la politique des médias et des instances de direction, et un débat public sur les questions fondamentales liées à la politique des médias.

Pour assurer le développement de la mission de service public, le programme prévoit de fournir au plus grand nombre de citoyens des informations de qualité et de renforcer ainsi le débat démocratique dans la société. Il estime nécessaire de se concentrer non seulement sur les contenus autrichiens, mais aussi sur le renforcement identitaire par la promotion des artistes, des athlètes et des producteurs autrichiens.

Dans le cadre du deuxième objectif, la politique de localisation active de contenus autrichiens, le Gouvernement s’engage à soutenir, dans la mesure du possible, le processus de numérisation intégrale dans le cadre du développement des médias en ligne, en particulier de la télévision, la radio et la presse. Cet objectif devrait être atteint en modernisant le cadre juridique et en réformant le dispositif de financement afin de donner aux entreprises autrichiennes de médias la marge de manœuvre requise, en termes d'innovation et de flexibilité, pour procéder aux changements nécessaires. La promotion des jeunes journalistes devra également jouer un rôle particulier dans le cadre de la formation dispensée par les entreprises autrichiennes de médias.

La mise en place de conditions-cadres équitables sur le marché mondial et numérique passe par des mesures visant à instaurer un « level playing field » dans tous les domaines concurrentiels. Cela doit se faire en conformité avec le droit de l'UE. Mais si cela s’avère irréalisable, les mesures nécessaires devront être prises, dans la mesure du possible, par la législation autrichienne. Dans ce contexte, la République d'Autriche entend impulser, si besoin est, une solution paneuropéenne afin de donner aux entreprises de médias internationales le cadre requis pour permettre aux entreprises nationales de médias de rester sur le marché.

Pour atteindre le quatrième objectif, à savoir la réforme structurelle des institutions chargées de la politique des médias et des instances de direction, le programme prévoit de rationaliser et de clarifier les différentes sources de financement, notamment en ce qui concerne le cinéma. Les entreprises délocalisées et les autorités telles que RTR et KommAustria seront dotées de nouvelles structures organisationnelles. En outre, la loi sur la transparence des médias fera l’objet d’une révision en vue de la rendre moins bureaucratique.

Etant donné que toutes les réformes en matière de politique des médias touchent de très près la vie démocratique, le Gouvernement souhaite assurer en amont une large participation des parties prenantes et de l’opinion publique. A cette fin, il prévoit de mener une enquête approfondie sur les médias impliquant toutes les parties prenantes et la société civile en vue de préparer l'ensemble des réformes concernant les médias.

Par ailleurs, les mesures prévues en matière de politique numérique, par lesquelles l'Autriche entend occuper à l’avenir une position de leader sur le marché mondial, relèvent également de la politique des médias.

références
Regierungsprogramm 2017-2022 DE
 http://merlin.obs.coe.int/redirect.php?id=18914
 
  Programme gouvernemental 2017-2022