OBS IRIS Merlin
english francais deutsch

IRIS 2017-10:1/33

Turquie

Le régulateur turc des médias interdit la diffusion de chaînes kurdes irakiennes

print add to caddie Word File PDF File

Ingo Beckendorf

Institut du droit européen des médias (EMR), Sarrebruck/Bruxelles

Le régulateur turc de la radiodiffusion privée (RTÜK) a ordonné que trois chaînes de télévision kurdes irakiennes soient retirées du système satellitaire turc. Les garants des médias sont arrivés à la conclusion que les trois chaînes Rudaw, Kurdistan 24 et Waar TV ne devraient plus être diffusées en Turquie. La chaîne Rudaw, en particulier, focalise l'intérêt, car ses responsables sont soupçonnés d'entretenir des liens étroits avec Massoud Barzani.

Massoud Barzani est un leader politique kurde, président depuis le 13 juin 2005 de la région autonome du Kurdistan au nord de l'Irak. Il a co-organisé un référendum sur l'indépendance du Kurdistan irakien. Malgré son interdiction par la Cour suprême, le référendum a eu lieu le 25 septembre 2017 dans le nord de l'Irak, aussi bien dans la région autonome du Kurdistan que dans d'autres provinces, qui sont revendiquées et de facto majoritairement contrôlées par la région kurde, tout en étant officiellement sous l'autorité du gouvernement central irakien. Selon la commission électorale, 92 % des habitants de la partie irakienne du Kurdistan se sont prononcés en faveur d'une déclaration d'indépendance. Toutefois, le référendum n'est pas juridiquement contraignant. Le gouvernement turc s'est opposé à ce référendum en faisant état de ses craintes concernant les conditions de sécurité dans la zone concernée.

La décision du RTÜK d'interdire les chaînes kurdes irakiennes a été prise le jour du référendum. Les radiodiffuseurs ont justifié cette décision par le fait que le siège central des trois radiodiffuseurs n'est pas situé en Turquie et qu'ils ne sont pas titulaires d'une licence de radiodiffusion turque. Ces derniers mois, le RTÜK a pris un certain nombre de mesures à l'encontre des chaînes kurdes. En octobre 2016, les chaînes de télévision Med Nuce TV et Newroz TV ont été impliquées dans une procédure judiciaire en raison de leur transmission par le satellite Eutelsat Hot Bird. Les chaînes Ronahi, Sterk et News Channel étaient également diffusées via Eutelsat, et en mai, le RTÜK a interdit leur diffusion en Turquie.