OBS IRIS Merlin
english francais deutsch

IRIS 2013-4:1/5

Bulgarie

Conclusion d’un accord sur une norme visant à réglementer l’intensité sonore de la publicité

print add to caddie Word File PDF File

Rayna Nikolova

Nouvelle université bulgare de Sofia

Le 6 février 2013, les parties prenantes du secteur de la publicité télévisuelle, à savoir les annonceurs, les agences de communications et les fournisseurs de services de médias audiovisuels, ont adopté, sur la base d’un Общо споразумение (accord général d’autorégulation), une norme commune visant à réglementer l’intensité sonore de la publicité.

L'application de cette norme permettra ainsi de garantir un équilibre sonore entre les différents éléments qui composent les programmes de télévision et d’apporter une réponse aux plaintes formulées par des téléspectateurs au sujet des importantes variations d’intensité sonore relevées tout particulièrement entre les plages publicitaires et les autres éléments d’un programme. Cette norme a été élaborée conformément à la Recommandation n° 128 adoptée en août 2011 par l’Union européenne de Radio-Télévision (« Normalisation de l’intensité sonore et niveau maximum permis des signaux audio »).

A compter du mois d’avril 2013, les agences de communications membres de la БЪЛГАРСКА АСОЦИАЦИЯ НА КОМУНИКАЦИОННИТЕ АГЕНЦИИ (Association bulgare des agences de communication - BACA) devront donc se conformer aux dispositions applicables à la production de publicités audiovisuelles.

Les fournisseurs de services de médias audiovisuels auront par ailleurs l’obligation d’exercer un contrôle du respect des exigences de cette norme. A cet égard, un système de contrôle efficace devra être mis en place d’ici au 30 juin 2013.

Cette réglementation de l’intensité sonore de la publicité dans les services de médias audiovisuels s’appliquera indépendamment du mode de diffusion (hertzien, câble, satellite, IPTV) ou du type de services transmis par les médias, linéaire ou non. 

La mise en place de ce « contrôle de l’intensité sonore », qui normalise le niveau sonore de la publicité audiovisuelle, aura un effet positif sur l'environnement sonore dans son ensemble en réduisant les écarts d’intensité entre les plages publicitaires et les autres contenus. L’augmentation de la plage dynamique dans le contrôle du volume permettra ainsi de réduire les désagréments liés à la compression et à la distorsion du son. Cette méthode, approuvée aussi bien sur le plan scientifique que technique, a déjà fait l’objet de tests pratiques. Ces nouvelles dispositions, qui permettront de mesurer les trois principales caractéristiques d’un signal sonore, à savoir l’intensité sonore d’un programme, sa gamme sonore et son niveau maximal de crête, remplaceront l’ancienne méthode qui se limitait à mesurer la seule puissance maximale du signal.

Cette initiative prise dans le cadre d’un partenariat stratégique conclu entre l’АСОЦИАЦИЯ НА БЪЛГАРСКИТЕ РАДИО И ТЕЛЕВИЗИОННИ ОПЕРАТОРИ (Association des radiodiffuseurs bulgares - ABBRO), la БЪЛГАРСКА АСОЦИАЦИЯ НА РЕКЛАМОДАТЕЛИТЕ (Association bulgare des annonceurs - BAA) et la BACA, vise d’une manière plus générale à promouvoir la mise en œuvre de bonnes pratiques publicitaires et à contribuer à la crédibilité de la publicité.

références
Общо споразумение на индустрията относно единен стандарт за регулация на нивата на звука в рекламата, 06.02.2013 BG
 http://merlin.obs.coe.int/redirect.php?id=16345
 
  Accord général des parties prenantes du secteur sur une norme commune visant à réglementer l’intensité sonore dans la publicité, 6 février 2013      
European Broadcasting Union’s Recommendation № 128 of August 2011 EN
 http://merlin.obs.coe.int/redirect.php?id=16346
 
  Recommandation n°128 de l’Union européenne de Radio-Télévision, août 2011   DE
 http://merlin.obs.coe.int/redirect.php?id=16383