OBS IRIS Merlin
english francais deutsch

IRIS 2013-4:1/18

Irlande

Les commentaires d’un présentateur enfreignent la loi relative à la radiodiffusion

print add to caddie Word File PDF File

Damien McCallig

School of Law, Université nationale d'Irlande, Galway

Lors de sa réunion de janvier 2013, le Comité de conformité de la Broadcasting Authority of Ireland (autorité irlandaise de la radiodiffusion - BAI) a confirmé une série de plaintes déposées par les téléspectateurs de l’émission Tonight with Vincent Browne diffusée par TV3. Les plaintes ont été déposées en vertu de l’article 48 de la loi de 2009 relative à la radiodiffusion. Les plaignants affirment que l’émission a enfreint l’obligation de traitement équitable, objectif et impartial de l’actualité.

Les plaintes portent sur les commentaires du présentateur d’un programme d’actualité consacré à l’élection présidentielle américaine à venir et diffusé le 23 octobre 2012. Au cours du programme, le présentateur a affirmé que l’Etat d’Israël était « le cancer des affaires étrangères », qu’ Israël polarisait « la communauté islamique du monde contre le reste du monde » et, qu’ avec la création d’Israël, les Juifs « ont volé la terre des Arabes ». Ce dernier a, par la suite, le 25 octobre 2012, précisé ses propos en déclarant qu’il n’était pas antisémite et faisait allusion à la politique étrangère d’Israël.

Dans son analyse des plaintes, la BAI a reconnu que les radiodiffuseurs ont un pouvoir discrétionnaire dans le traitement des actualités et que ce traitement peut être difficile, vif et animé, mais qu’il doit être géré d’une manière équitable, objective et impartiale. La BAI a également reconnu que l’examen critique des relations entre l’Etat d’Israël et ses pays voisins est un sujet légitime pour un programme d’actualité. Les commentaires du présentateur dans ce cas ont, toutefois, été inclus sans pertinence ni contexte apparent eu égard à la discussion de l’élection présidentielle américaine à venir et n’ont pas été contrebalancés par les contributions des invités à l’émission.

La BAI a conclu que l’émission n’avait pas respecté l’exigence d’un traitement équitable, objectif et impartial de l’actualité. Eu égard à d’autres plaintes selon lesquelles les commentaires du présentateur étaient antisémites et de nature à encourager des actes de terrorisme contre Israël, le Comité de conformité a été convaincu que ces allégations n’étaient pas étayées par le contenu du programme et que rien n’indiquait que les commentaires formulés étaient de cette nature ou qu’ils incitaient ou encourageaient des activités criminelles.

références
Broadcasting Authority of Ireland (BAI), Broadcasting Complaints Decisions (February 2013) EN
 http://merlin.obs.coe.int/redirect.php?id=16363
 
  Autorité irlandaise de la radiodiffusion - BAI, Décisions relatives aux plaintes concernant la radiodiffusion (février 2013)