OBS IRIS Merlin
english francais deutsch

IRIS 2012-8:1/33

Kirghizistan

Approbation du programme pour le passage au numérique

print add to caddie Word File PDF File

Andrei Richter

Faculté de journalisme, université d’Etat de Moscou

Le 2 novembre 2011, le programme pour le passage au numérique a été approuvé par le gouvernement kirghize, à l'issue d'un processus de consultation avec la société civile et des organisations non gouvernementales représentant le secteur des médias. Il présente les mesures techniques et politiques devant être prises par les parties prenantes. En particulier, il établit le DVB-T2 comme norme de radiodiffusion minimale. Le programme désigne également Kyrgyz Telecom comme principal fournisseur de services et l'oblige à proposer le multiplex de programmes « bouquet social » à 95 % de la population d'ici 2013.

L'Agence nationale des communications (SCA) a été chargée de mettre en œuvre le programme en quatre étapes :

1. La SCA et le ministère des Transports et des Communications (MTC) doivent élaborer des critères pour l'attribution des licences.

2. L'attribution de fréquences du multiplex est soumise à la concurrence. Le ministère de la Culture doit identifier les programmes télévisés spécifiques devant être inclus au « bouquet social » gratuit.

3. Les radiodiffuseurs privés doivent développer leurs propres réseaux de radiodiffusion numérique. Le gouvernement promet de créer des conditions favorables à la production nationale.

4. Des mesures visant à protéger les groupes socialement vulnérables contre tout effet négatif de ces changements doivent être mises en œuvre par le ministère de la Protection sociale, le ministère des Finances, le MTC, la SCA et le ministère de la Culture.

Le programme prévoit 14 multiplex pour le Kirghizistan, attribués comme suit :

- quatre à Kyrgyz Telecom, y compris le multiplex « bouquet social » ;

- un multiplex attribué par une procédure de mise en concurrence à une chaîne de télévision éducative gratuite ;

- entre trois et dix multiplex à des fournisseurs de services privés sur la base d'un appel d'offres ; jusqu'à leur attribution, ils seront considérés comme des fréquences de réserve.

Le programme suggère que, dans chaque province, un ou deux multiplex « commerciaux » soient réservés aux radiodiffuseurs privés et mis aux enchères pour les entreprises de télécommunications privées en trois lots comprenant chacun deux multiplex. Les opérateurs de multiplex doivent sélectionner des radiodiffuseurs locaux et signer avec eux des contrats afin d’inclure leurs programmes dans leur grille.

références
О переходе на цифровое телерадиовещание в Кыргызской Республике RU
 http://merlin.obs.coe.int/redirect.php?id=16006
 
  Résolution sur le passage à la télévision numérique en République kyrgyze du 2 novembre 2011