OBS IRIS Merlin
english francais deutsch

IRIS 2012-8:1/21

Espagne

Fusion entre Antena 3 et La Sexta

print add to caddie Word File PDF File

Francisco Javier Cabrera Blázquez

Observatoire européen de l'audiovisuel

Le 24 août 2012, le Gouvernement espagnol a décidé d’assouplir les obligations imposées par la CNC espagnole (Commission nationale de la concurrence) dans le cadre de la fusion Antena 3/La Sexta. De manière exceptionnelle, le Gouvernement espagnol peut autoriser, pour des raisons d’intérêt général, certaines concentrations économiques, même si la CNC s’y oppose.

Le 15 mars 2012, Antena 3 avait informé la CNC de son acquisition de la totalité du capital de La Sexta. Le 14 mars 2012, la Commission européenne avait demandé à la CNC espagnole d’analyser cette opération de concentration. Selon la CNC, cette fusion pourrait encourager Antena 3 et Mediaset (qui détient Telecinco) à agir conjointement au sein du marché de la publicité télévisée, ce qui nuirait à la concurrence. Par ailleurs, le pouvoir de négociation d’Antena 3 pour l’acquisition des contenus audiovisuels les plus attractifs risquerait d’être renforcé, ce qui, au sein du marché, pourrait affecter la capacité concurrentielle des autres opérateurs de télévision gratuite, des petits éditeurs et des producteurs de contenus audiovisuels.

Le 11 juillet 2012, la CNC a autorisé cette fusion mais sous certaines conditions visant à préserver la libre concurrence. Ces conditions sont applicables pour une durée de cinq ans et concernent le marché de la publicité télévisée, le marché de la télévision gratuite, la disponibilité de contenus audiovisuels sur le marché et la transmission d’informations relatives aux activités du nouvel opérateur au sein des marchés concernés.

Dans un communiqué de presse du 17 juillet 2012, le radiodiffuseur Antena 3 a estimé que ces conditions étaient injustes et discriminatoires. Selon le radiodiffuseur, la CNC a imposé, dans le cadre de cette fusion, de nouvelles restrictions et des obligations plus importantes que celles qui avaient été imposées lors de la fusion Telecinco/Cuatro (voir IRIS 2011-1/25) alors que l’opérateur de télévision issu de la fusion Antena 3/La Sexta sera moins grand et aura donc un impact moins important sur la concurrence au sein du marché télévisuel. La viabilité de la fusion Antena 3/La Sexta est menacée par cette décision puisque l’opérateur issu de cette fusion serait désavantagé par rapport à la concurrence de Mediaset dont la position dominante serait renforcée dans le domaine de la télévision payante ou à accès libre, au détriment des autres opérateurs.

références
CNC: Expediente: C/0432/12 (Concentraciones) ES
 http://merlin.obs.coe.int/redirect.php?id=16070
 
  Documents de la CNC relatifs à la fusion Antena 3/La Sexta      
Antena 3, comunicado de prensa de 17 de Julio de 2012 ES
 http://merlin.obs.coe.int/redirect.php?id=16035
 
  Antena 3, communiqué de presse du 17 juillet 2012