OBS IRIS Merlin
english francais deutsch

IRIS 2012-7:1/6

Albanie

L’approbation de la Stratégie numérique officialise le passage au numérique

print add to caddie Word File PDF File

Ilda Londo

Institut albanais des médias

Le 2 mai 2012, le Conseil des ministres a approuvé la Stratégie du passage au numérique, ouvrant ainsi la voie au lancement officiel de la radiodiffusion numérique (voir IRIS 2010-6/6). La première version de cette stratégie datait de 2005, juste après l’arrivée sur le marché albanais du premier multiplex numérique. Depuis, plusieurs tentatives visant à rédiger, réviser et approuver cette stratégie se sont succédées. La présente version du texte est le fruit du travail d’une commission ad-hoc, notamment composée par les ministres compétents en la matière, le radiodiffuseur de service public, l’autorité de régulation des médias électroniques et les représentants des médias électroniques. Le Parlement avait approuvé en 2007 une loi visant à réglementer ce secteur (voir IRIS 2007-8/6), qui n’est cependant jamais entrée en vigueur. Suite à l’approbation de la stratégie, le président du Conseil national de la Radio et de la Télévision a invité le Parlement à adopter dans les plus brefs délais le projet de loi relative aux services audiovisuels, de manière à ce que la stratégie, ainsi que la nouvelle loi puissent rapidement être mises en œuvre.

Bien que la stratégie n’ait été approuvée que récemment, l’exploitation du premier multiplex avait débuté en 2004 (voir IRIS 2005-7/9) et le second avait vu le jour quatre ans plus tard. Cette situation, plutôt habituelle pour le public albanais, permet donc un passage tout en douceur vers le numérique. Par ailleurs, comme l’ont révélé les consultations relatives à la stratégie, l’absence prolongée d’une réglementation applicable à la radiodiffusion s’est traduite par plusieurs défis auxquels le passage au numérique a été confronté. Ces défis concernaient notamment le fait de veiller au respect d’une concurrence libre et équitable sur le marché tout en conservant les investissements déjà réalisés, de s’assurer que l'intérêt général soit privilégié face à tout intérêt commercial, d’offrir un accès et des conditions équitables aux opérateurs locaux, de garantir le passage au numérique au radiodiffuseur de service public, ainsi que de veiller à ce qu’il puisse remplir sa mission de service public en lui fournissant une information adéquate, une expertise et les subventions nécessaires aux secteurs publics qui ne sont pas en mesure de supporter les coûts de cette transition.

La stratégie aborde ces points en soulignant la question de la propriété des multiplex, les conditions applicables au réseau et l’accès aux multiplex locaux, le financement d'une campagne d’information destinée au public et les subventions accordées pour l’acquisition des décodeurs, les coûts de transition pour le radiodiffuseur de service public, ainsi que les licences d’exploitation des multiplex commerciaux. Cette stratégie a pour objectif de définir les orientations nécessaires à la finalisation du passage au numérique qui devrait s’achever d’ici à 2015. Pour ce faire, une commission interinstitutionnelle, qui supervisera la mise en œuvre du passage au numérique, a été instituée. 

références
Communiqué de presse de la réunion du Conseil des ministres du 2 mai 2012