OBS IRIS Merlin
english francais deutsch

IRIS 2012-6:1/26

Lettonie

Elaboration d’un nouveau modèle de radiodiffusion de service public en Lettonie

print add to caddie Word File PDF File

Ieva Andersone

Sorainen, Lettonie

Le ministère de la Culture a établi un nouveau document de réflexion portant sur la création d’un nouveau modèle de radiodiffusion de service public en Lettonie. Ce modèle a été approuvé le 17 avril 2012 par le Conseil national des médias électroniques (NEPLP), qui a retenu l’une des trois options proposées par le ministère.

Il s’agit d’un document de planification politique de grande envergure qui offre une analyse détaillée de la situation actuelle de la radiodiffusion de service public lettone, de ses faiblesses et des solutions envisageables en s’inspirant des systèmes de radiodiffusion de service public d’autres Etats membres de l’Union européenne. L’élaboration de ce modèle est principalement motivée par la situation difficile dans laquelle se trouve actuellement la radiodiffusion de service public en Lettonie, la chute de son taux d’audience, l’insuffisance de son financement, son manque de visibilité et le fait qu’elle ne fasse pas autorité auprès du public letton. Les organismes de radiodiffusion publique, à savoir la Radio lettone (Latvijas Radio) et la Télévision lettone (Latvijas Televizija), ne sont pas en mesure d’assumer convenablement leur mission de service public et de s’adresser à l’ensemble des groupes qui composent la société. En raison d’un financement public insuffisant, les deux sociétés se sont vues contraintes de se lancer simultanément à la conquête du marché publicitaire et font désormais concurrence aux radiodiffuseurs commerciaux.

Par ailleurs, les radiodiffuseurs publics ont souffert de certains problèmes de gestion et d’un manque de moyens technologiques. Aujourd’hui, les radiodiffuseurs commerciaux offrent bien souvent des contenus de grande qualité proposés par des journalistes spécialisés, ce qui rend le rôle de la radiodiffusion de service public peu clair et mal défini.

Ce modèle découle du constat que la radiodiffusion de service public doit reposer sur sa mission de service public, établie sur la base de l’appréciation de son intérêt pour le public. L’objectif de la radiodiffusion de service public consiste à offrir un contenu de grande qualité, un service universel en termes de disponibilité et d’accessibilité à l’ensemble des groupes de la société, ainsi qu’à garantir la transparence des médias et la participation publique à la gestion, au contrôle et à la création des contenus.

Afin de parvenir à cet objectif, le document de réflexion proposait trois options  différentes: (1) une convergence partielle de Radio lettone et de Télévision lettone, qui resteraient deux organisations indépendantes coopérant à des projets spécifiques, notamment l’exploitation d’un portail internet commun, la conservation des archives, le journalisme d’investigation ; (2) une convergence totale de Radio lettone et de Télévision lettone, en conservant cependant le nom et l'indépendance éditoriale des chaînes actuelles, mais en fusionnant leur administration, leurs fonctions techniques, leur gestion et en utilisant une infrastructure unique ; cette entité fusionnée créerait elle-même la plupart de ses contenus en employant des journalistes professionnels spécialisés ; (3) la création d’un nouvel organisme fusionné de radiodiffusion de service public dont la création de contenus se limiterait aux seuls programmes d’actualités et qui ferait l’acquisition de tout autre contenu auprès de producteurs indépendants. Le document de réflexion ne précise pas l’option qu’il conviendrait de choisir.

Le Conseil national des médias électroniques a par conséquent examiné le document et a retenu la seconde option (la convergence totale) comme la solution la mieux adaptée à la situation en Lettonie. Il a expliqué que cette option présentait le plus grand nombre d’avantages, puisque la nouvelle entité fusionnée serait bien plus efficace à la fois en termes de création de contenu et d’utilisation optimale de ses moyens financiers. Ce modèle nécessite un investissement de départ conséquent, qui n’est cependant pas supérieur à celui de la première option, mais son coût de fonctionnement serait moins élevé que celui de la troisième option. Le mode de financement de ce nouveau modèle serait progressivement modifié, les subventions publiques et les recettes publicitaires étant remplacées par une redevance audiovisuelle ou une contribution similaire (cette option s’inspire de la contribution aux médias mise en place en Finlande). Certaines parties du projet devraient être financées par des instruments européens, tels que le Fonds social européen et le Fonds européen de développement régional. Le coût de mise en œuvre de la seconde option est estimé à plus de 75 millions EUR.

Par ailleurs, dans la mesure où l’option retenue prévoit de modifier les prérogatives du Conseil national des médias électroniques, sa mise en œuvre impliquerait de réformer la législation sur plusieurs points, y compris la loi relative aux médias électroniques. A l’heure actuelle, le Conseil national des médias électroniques joue à la fois le rôle de régulateur des médias et d’actionnaire des organisations de radiodiffusion de service public. En vertu du nouveau modèle retenu, l’organisation de radiodiffusion de service public pourrait devenir une personne morale publique indépendante, directement responsable devant le Parlement et le public.

Le document de réflexion et l’option retenue par le Conseil national des médias électroniques doivent encore être présentés au ministère de la Culture, qui les soumettra ensuite à l’approbation du Conseil des ministres afin de mettre en œuvre l’option retenue. Par conséquent, le fait que le Conseil national des médias électroniques ait retenu la seconde option, ne signifie pas pour autant qu’elle sera mise en œuvre, dans la mesure où ni le ministère de la Culture, ni le Conseil des ministres, ne sont liés par les recommandations du Conseil national des médias électroniques.

références
Koncepcija par jauna Latvijas sabiedriskā elektroniskā medija izveidi LV
 http://merlin.obs.coe.int/redirect.php?id=15852
 
  Document de réflexion sur la création d’un nouveau modèle de radiodiffusion de service public en Lettonie