OBS IRIS Merlin
english francais deutsch

IRIS 2012-3:1/31

Roumanie

Recommandation relative à la couverture des manifestations de contestation sociale

print add to caddie Word File PDF File

Eugen Cojocariu

Radio Romania International

Le Consiliul Naţional al Audiovizualului (Conseil national de l’audiovisuel - CNA) a publié le 17 janvier 2012, une recommandation destinée aux radiodiffuseurs audiovisuels pour qu’ils informent le public de manière adéquate et complète sur les importantes manifestations de contestation sociale qui se sont déroulées en Roumanie à la mi-janvier. 

Le Conseil demande aux radiodiffuseurs de veiller au respect de la Legea audiovizualului nr. 504/2002, cu modificările şi completările ulterioare (loi relative à l’audiovisuel n° 504/2002, telle que modifiée et complétée par la suite) et du Codul Audiovizualului - Decizia nr. 220/2011 privind Codul de reglementare a conţinutului audiovizual, cu modificările şi completările ulterioare (Code de l'audiovisuel, Décision n° 220/2011 relative à la réglementation applicable aux contenus audiovisuels, telle que modifiée et complétée par la suite ; voir IRIS 2008-1/26 et IRIS 2011-10/37).

Dans la mesure où la télévision reste la principale source d’information pour 80 % de la population et dans le contexte des nombreuses manifestations de contestation sociale couvertes en direct ou en différé par la plupart des chaînes de télévision, le Conseil rappelle que, en vertu de l’article 3(2) de la loi relative à l’audiovisuel, les radiodiffuseurs ont l’obligation d’informer le public en présentant les faits et les événements de manière objective afin de lui permettre de se faire sa propre opinion. Les radiodiffuseurs sont donc tenus de ne pas diffuser des informations inexactes ou non vérifiées et de rectifier immédiatement toute erreur importante.

Le Conseil invite les radiodiffuseurs à signaler distinctement toute image rediffusée, accompagnée de sa date initiale ou de la mention « Archive », afin d’éviter tout risque de confusion pour le public. Le CNA demande également aux radiodiffuseurs d’éviter toute rediffusion répétée et injustifiée de messages violents, obscènes ou provocants et leur rappelle que tout journaliste a l’obligation de respecter le droit au pluralisme et à la liberté d’opinion reconnu à tout citoyen. Le Conseil invite par ailleurs la gendarmerie et les manifestants à permettre aux journalistes d’exercer leur activité dans des conditions optimales de sécurité.

Cette recommandation est intervenue après plusieurs jours d’une contestation sociale particulièrement étendue et parfois violente qui a débuté à la mi-janvier à Bucarest et dans de nombreuses autres villes en Roumanie. Les manifestants demandaient la démission du président roumain et la tenue d’élections législatives anticipées. Dans l’intervalle, le Premier ministre a démissionné le 6 février 2012. Les manifestants accusaient le président et le gouvernement d’avoir mis en œuvre des mesures inadaptées pour lutter contre la crise et d’avoir agi de manière autoritaire et antidémocratique. De violents affrontements se sont produits à Bucarest au cours de la première de ces manifestations de contestation sociale entre la gendarmerie et les manifestants, vraisemblablement des supporters de certaines équipes de football. Le président et la coalition au pouvoir ont accusé l’opposition d'être à l’origine de ces manifestations, mais l'opposition a fermement réfuté ces allégations. Le Président et la majorité au pouvoir ont également accusé les principales chaînes roumaines d’information d’avoir couvert les manifestations de manière inéquitable et partiale.

références
Recomandare CNA 17 ianuarie 2012 RO
 http://merlin.obs.coe.int/redirect.php?id=15655
 
  Recommandation du CNA du 17 janvier 2012