OBS IRIS Merlin
english francais deutsch

IRIS 2012-1:1/8

Autriche

Aide à la numérisation des cinémas d’art et d’essai et régionaux

print add to caddie Word File PDF File

Harald Karl

Cabinet juridique Pepelnik & Karl, Vienne

Sur les 578 salles de cinéma en Autriche, 388 sont numérisées, situées pour la plupart dans des cinémas commerciaux. Le Bundesministerium für Unterricht, Kunst und Kultur (ministère fédéral autrichien de l’Education, des Arts et de la Culture - BMUKK) et la ville de Vienne œuvrent désormais à développer la numérisation des cinémas d’art et d’essai et régionaux.

La conversion progressive des cinémas commerciaux au numérique met les cinémas d’art et d’essai et régionaux sous pression croissante, d’autant que même le secteur de la distribution des films d’art et d’essai travaille de plus en plus avec des copies numériques. Le coût de la conversion s’élève à environ 80 000 euros par salle et la plupart des petits cinémas ne peuvent financer cette opération sur leurs fonds propres.

Le BMUKK affecte un budget total de 1 million d'euros à la numérisation, dont la moitié ira aux cinémas d’art et d’essai. Aux termes de la définition du BMUKK, les cinémas d’art et d’essai se caractérisent par une programmation de haute qualité, proposent des initiatives parallèles d’éducation cinématographique et organisent régulièrement des festivals. Les cinémas d’art et d’essai doivent avoir projeté au cours des trois dernières années au moins 10 % de films autrichiens et 30 % de films européens ; ils ne doivent pas avoir plus de cinq salles, dont au maximum trois peuvent être converties. Les cinémas d’art et d’essai perçoivent une subvention d’un montant maximum de 20 000 euros par salle.

Une autre condition impose aux régions ou aux collectivités locales de participer à la conversion. On estime qu’il sera possible de subventionner la numérisation d'environ 25 salles. En revanche, les cinémas régionaux percevront une aide d’un montant maximum de 5 000 euros par salle. Ces cinémas s’adressent au grand public avec une programmation beaucoup plus large.

Cette mesure d’aide vise à assurer la numérisation du plus grand nombre de cinémas possible, afin de promouvoir le cinéma autrichien et européen dans les différentes régions. Les critères précis d’éligibilité devraient être définis par des représentants des cinémas et des distributeurs de films. Il est prévu de numériser une centaine de cinémas.

La ville de Vienne débloque un budget de 150 000 EUR pour la numérisation des salles d’art et d’essai. A Vienne, il y a actuellement 16 cinémas d’art et d’essai comprenant 27 salles, qui doivent impérativement passer d’un dispositif de projection analogique à un système numérique pour rester compétitifs.

Les cinémas programmant des films en première exclusivité seront subventionnés à concurrence de 20 000 euros maximum par salle et les cinémas proposant des rediffusions percevront jusqu'à 15 000 euros. Seuls seront éligibles les cinémas ayant d’ores et déjà le statut de cinéma d’art et d’essai et percevant des subventions.

Cette aide du BMUKK et de la ville de Vienne vise à protéger à l’avenir les programmations d’œuvres indépendantes, artistiques et porteuses d’une critique sociale.

références
Pressemitteilung der BMUKK vom 12. Oktober 2011, BM Schmied und StR Mailath fördern die Kinodigitalisierung mit über 1 Mio Euro DE
 http://merlin.obs.coe.int/redirect.php?id=15565
 
  Communiqué de presse du BMUKK du 12 octobre 2011, BM Schmied und StR Mailath fördern die Kinodigitalisierung mit über 1 Mio Euro