OBS IRIS Merlin
english francais deutsch

IRIS 2012-1:1/37

Portugal

Le Gouvernement portugais commande un rapport sur la définition du concept de radiodiffusion de service public

print add to caddie Word File PDF File

Mariana Lameiras & Helena Sousa

Centre de recherche sur les communications et la société, Université de Minho

Le 14 novembre 2011, le rapport du groupe de travail pour la définition du concept de radiodiffusion de service public a été remis à Miguel Relvas, ministre adjoint en charge des Affaires parlementaires. Groupe de travail créé conformément au programme du XIXe Gouvernement constitutionnel portugais et suite à l’engagement politique de prêter attention aux changements introduits par la technologie, cette initiative s’appuie également sur la compréhension du fait qu'il est indispensable de définir et de repenser le concept de service public couvrant les trois domaines encore sous tutelle de l'Etat : la radio, la télévision (RTP) et l'agence de presse Lusa (points 1 et 5 du décret n° 10254/2011).

Le groupe était composé de dix personnes d'horizons différents, mais tous en rapport avec le domaine des médias. Il a été formé en août 2011, conformément à une communication émise par le ministre adjoint en charge des Affaires parlementaires (Despacho nº 10254/2011) et publiée au Journal officiel (Diário da República, 2ª série, nº 157, de 17 de Agosto). Après plusieurs consultations avec des radiodiffuseurs, les conclusions du groupe ont été condensées dans un rapport écrit publié dans les 60 jours suivant la date de sa formation.

Les grandes orientations établies par le groupe de travail insistent sur l'importance des médias de service public, tels qu'assurés par l'Etat et définissent le « service public » comme l'acte de « remplir des missions pour le bien commun d'une population » (sujet numéro 8 du rapport). Par ailleurs, les préoccupations futures sont également énoncées, justifiées par l'affirmation que, dans le passé, les Portugais voyaient, dans les programmes d'information diffusés par les opérateurs d'Etat, des « interférences illégales ou éthiquement répréhensibles connues du pouvoir politique » (numéro 54). Les principales recommandations formulées sont les suivantes : raccourcir et condenser les programmes d'informations des radiodiffuseurs de service public ; dissoudre l'opérateur d'information thématique RTP Informação (les câblo-opérateurs garantissant le pluralisme dans les programmes d'information - numéro 63) ainsi que les radiodiffuseurs des régions autonomes portugaises RTP Açores et RTP Madeira ; placer l'orientation stratégique du radiodiffuseur RTP Internacional sous la responsabilité du ministère des Affaires étrangères (numéro 108) ; mettre fin au contrat entre l'Etat et l'agence de presse Lusa, le transférant ainsi à des actionnaires privés (numéro 27) ; et abolir le régulateur national des médias Entidade Reguladora para a Comunicação Social (numéro 28).

références
Nota informativa do Gabinete do Ministro Adjunto e dos Assuntos Parlamentares PT
 http://merlin.obs.coe.int/redirect.php?id=15546
 
  Note informative émise par le bureau du ministre adjoint en charge des Affaires parlementaires      
Relatório do Grupo de Trabalho para a definição do conceito de serviço público de comunicação social PT
 http://merlin.obs.coe.int/redirect.php?id=15547
 
  Rapport du groupe de travail pour la définition du concept de service public dans les médias      
Constituição do Grupo de Trabalho para a definição do conceito de serviço público de comunicação social pelo Despacho nº10254/2011 do Ministro Adjunto e dos Assuntos Parlamentares, publicado no Diário da República, 2ª série, nº157, de 17 de Agosto PT
 http://merlin.obs.coe.int/redirect.php?id=15585
 
  Communication officielle n° 10254/2011 émise par le ministre adjoint des Affaires parlementaires, publiée au journal officiel portugais, 2e série, n° 157, du 17 août 2011