OBS IRIS Merlin
english francais deutsch

IRIS 2012-1:1/35

Norvège

La médiatrice des consommateurs invite une nouvelle fois à interdire la publicité dans les séances de cinéma destinées aux enfants

print add to caddie Word File PDF File

Nils Klevjer Aas

Institut cinématographique norvégien

Suite à une affaire portant sur des cadeaux publicitaires distribués aux spectateurs dans les salles de cinéma norvégiennes lors de la sortie nationale d’un film destiné aux enfants, la médiatrice norvégienne des consommateurs a invité une nouvelle fois au cours d’une interview à interdire la publicité associée à la projection de films destinés au jeune public.

Le 28 août 2011, lors de la sortie nationale dans 99 salles de cinéma du film Coming Home (Til siste hinder), qui relatait les aventures de jeunes filles et de leurs chevaux, classé dans la catégorie « tout public » par l’Autorité norvégienne des médias, les éditeurs d’une revue destinée aux jeunes filles qui aiment les chevaux et les organisateurs d’un club réunissant celles-ci avaient déposé sur chacun des sièges des salles de cinéma un sac contenant des objets publicitaires : un exemplaire de la revue, un livre rassemblant des photos de chevaux, une petite montre-bracelet, un poster de cheval et une invitation à participer à un tirage au sort permettant de gagner un véritable cheval.

« La publicité directement déposée sur un siège de cinéma et qui n’est pas uniquement diffusée à l’écran, présente un caractère intrusif […]. Il convient de faire preuve de la plus grande vigilance à l’égard de la surenchère de la publicité destinée aux jeunes enfants », a déclaré Mme Gry Nergård, médiatrice des consommateurs, sur la chaîne du radiodiffuseur nationale NRK. « Le choix d’un cheval comme lot de tombola n’est guère judicieux », a-t-elle ajouté, tout en promettant d’user des pouvoirs que lui confère la loi relative au contrôle du marketing pour intervenir auprès de l’agence publicitaire ayant organisé la distribution de ces articles.

Lors de la révision en 2005 de la loi relative au cinéma et à la vidéo, la médiatrice des consommateurs avait plaidé en faveur d’une interdiction totale de la publicité au cours des séances de cinéma destinées aux enfants de moins de sept ans ou aux familles accompagnées de jeunes enfants. Cette proposition n’a cependant pas été retenue à l’occasion de la modification de cette loi en 2010.

références
Forbrukerombudet vil forby barnereklame på kino NO
 http://merlin.obs.coe.int/redirect.php?id=15519
 
  Article publié par NRK      
Forslag til endring i film- og videogramloven, 10.08.2005 NO
 http://merlin.obs.coe.int/redirect.php?id=15520
 
  Contribution de la médiatrice des consommateurs à la consultation publique de 2005 relative aux modifications à apporter à la loi relative au cinéma et à la vidéo