OBS IRIS Merlin
english francais deutsch

IRIS 2012-1:1/10

Bosnie-Herzégovine

Conférence sur la « Transformation de la radiodiffusion d’Etat en une radiodiffusion de service public »

print add to caddie Word File PDF File

Dusan Babic

Analyste et chercheur en médias, Sarajevo

Le Conseil de coopération régionale (CCR), institué début 2008, a remplacé le Pacte de stabilité pour l’Europe du Sud-Est. Il vise principalement à promouvoir la coopération régionale, ainsi qu’à soutenir l’intégration européenne et euroatlantique des pays qui souhaitent y adhérer. Jusqu'à présent, une grande partie de ses activités concernait le secteur des médias et, notamment, les services de radiodiffusion publique, compte tenu de leur rôle dans l’instauration d’une société démocratique, pluraliste et ouverte dans la région.

A la mi-novembre 2011, 50 directeurs généraux, des représentants des autorités réglementaires et de la société civile, ainsi que des fonctionnaires, se sont réunis à Sarajevo. Ce séminaire a été coorganisée par la Direction générale pour l’élargissement de la Commission européenne et le Secrétariat du CCR, avec le soutien de l'Association européenne des médias publics en Europe du Sud-Est, une branche de l’Union européenne de radiotélévision (UER) récemment instituée pour répondre aux problèmes les plus pressants en matière de radiodiffusion de service public dans la région, ainsi que de l’UER. Cette conférence, intitulée « Europe du Sud-Est, 20 ans après : Transformation de la radiodiffusion d’Etat en une radiodiffusion de service public», s’inscrivait dans la continuité du projet baptisé « Accorder aux médias de service public durables et indépendants un rôle crucial dans la liberté d’expression et des médias en Europe du Sud-Est », élaboré par l’UER. Les 12 membres d’Europe du Sud-Est du CCR se sont entretenus et ont examiné l’état actuel de la radiodiffusion de service public dans la région, ainsi que les moyens qui permettraient d’améliorer leur statut et leur position.

Le responsable des relations entre les membres de l’UER a souligné dans son discours introductif que les radiodiffuseurs de service public d’Europe du Sud-Est devaient « être renforcés afin de devenir véritablement indépendants et de s’inscrire dans la durée », en ajoutant qu’un financement adapté était capital pour assurer leur indépendance. Cette déclaration laisse entendre que la radiodiffusion de service public de la région n’est pas encore indépendante ou qu’elle ne bénéficie pas encore d’un financement approprié.

Il convient de noter à ce propos que BHRT, le radiodiffuseur de service public de Bosnie-Herzégovine (voir IRIS 2011-7/10), a enregistré une baisse de 20 % de l’ensemble de ses recettes au cours du premier semestre 2011. La redevance audiovisuelle, c’est-à-dire la taxe imposée par l’Etat à l’ensemble des détenteurs de postes de radio et de télévision, est la moins élevée de toute l’Europe : moins de 2 EUR par mois. Qui plus est, seuls 60 % des foyers s’acquittent de la redevance et ce chiffre tend encore à diminuer.

références
"South East Europe, 20 years on: Transformation from State to Public Broadcasting", Keynote speech delivered by David Lewis, Sarajevo, 14 November 2011 EN
 http://merlin.obs.coe.int/redirect.php?id=15522
 
  « Europe du Sud-Est, 20 ans après : Transformation de la radiodiffusion d’Etat en une radiodiffusion de service public», discours introductif programme de David Lewis, Sarajevo, 14 novembre 2011