OBS IRIS Merlin
english francais deutsch

IRIS 2010-8:1/16

Bulgarie

Tensions dans le cadre de l’appel à candidatures pour un multiplexe public

print add to caddie Word File PDF File

Rayna Nikolova

Nouvelle université bulgare de Sofia

Le 14 juillet 2010, le directeur général de Mobiltel avait déclaré à la presse qu’il y avait un risque de monopole sur le marché de la radiodiffusion numérique en Bulgarie. La veille de cette déclaration, le directeur général avait appris, officieusement, que la Commission de régulation des communications avait rejeté les candidatures de sa société, Mobiltel, et de Vivacom dans le cadre de l’appel à candidatures pour l’attribution d’une licence pour le multiplexe qui diffusera les programmes des médias publics, autrement dit la Télévision nationale bulgare (BNT) et la Radio nationale bulgare (BNR).

En mai 2010, la Commission de régulation des communications avait pris la décision de lancer un appel à candidatures pour l’attribution d’une licence de radiodiffusion numérique terrestre à l’échelle nationale qui diffusera les programmes des opérateurs publics BNT 1, BNT Sat, Horizont, Hristo Botev, Radio Bulgaria ainsi que les nouveaux programmes que la télévision publique envisage de créer. Les sociétés ayant posé leurs candidatures pour l’attribution de cette licence de radiodiffusion sont Mobiltel, Vivacom (qui a signé récemment un accord pour vendre 50 % de sa division de radiodiffusion - l’Unité nationale de radio et des systèmes de télévision (NURTS) qui distribue les programmes de la BNT et de la BNR - à la société étrangère Mancelord Limited, représentée en Bulgarie par l’actionnaire majoritaire de la Corporate Commercial Bank), Hannu Pro Bulgaria (qui fait partie du groupe de médias letton Hannu Pro et qui s’est déjà vu octroyer une licence pour développer trois des multiplexes destinés à la télévision et à la radio privées) et « DVB-T » (un groupe de sept entreprises dirigées par Insat Electronics qui financent les réseaux de télévision Pro.bg et radio Express, Darik et FM+).

Un permis de 15 ans sera accordé au futur constructeur et opérateur du multiplexe qui diffusera les programmes des opérateurs publics dans douze villes du pays : Blagoevgrad, Burgas, Varna, Vidin, Kardzhali, Pleven, Plovdiv, Ruse, Smolyan, Sofia, Stara Zagora et Shumen. Une fois l’appel à candidatures pour ce multiplexe mis en place, les candidatures ont été évaluées selon plusieurs critères, le plus important étant l’expérience préalable des candidats dans la construction de ce type d’infrastructure. Vivacom, qui possède déjà une division de radiodiffusion (NURTS) avait toutes ses chances puisqu’elle s’est associée avec une société qui a déjà réalisé ce genre de projet.

Le 14 juillet 2010, la Commission de régulation des communications a annoncé que la candidature retenue était celle de Hannu Pro Bulgaria.

références
Решение № 749 от 14 юли 2010 г) BG
 http://merlin.obs.coe.int/redirect.php?id=12639
 
  Décision de la Commission de régulation des communications du 14 juillet 2010 EN
 http://merlin.obs.coe.int/redirect.php?id=12591