OBS IRIS Merlin
english francais deutsch

IRIS 2010-7:1/7

Belgique

Infraction supplémentaire du radiodiffuseur public à la nouvelle réglementation applicable au placement de produit

print add to caddie Word File PDF File

Hannes Cannie

Département des Sciences de la communication / Centre d’études de journalisme, Université de Gand

Le 26 avril 2010, la société de radiodiffusion de service public VRT a une nouvelle fois été condamnée pour infraction à la réglementation applicable au placement de produit par le Vlaamse Regulator voor de Media (Régulateur flamand des médias, chargé de la surveillance et de l’application de la réglementation relative aux médias). Cette infraction s’est à nouveau produite au cours de l’émission d’information du dimanche matin De Zevende Dag (Le septième jour) (voir « Radiodiffuseur public, images choquantes et placement de produit », voir IRIS 2010-5:1/9).

Un reportage exclusivement consacré à l’ouverture du nouveau restaurant Kwint à Bruxelles et d’une durée approximative de trois minutes a été diffusé au cours de l’émission. Pendant le reportage, ce nouvel établissement commercial a été à maintes reprises mentionné et décrit. Le Régulateur a estimé qu’il s’agissait là d’une présentation exclusivement flatteuse du Kwint. Les images prises lors de son ouverture mettaient en valeur son intérieur élégant et tendance. En outre, les commentaires qui accompagnaient le reportage, ainsi que ceux des gérants interviewés, étaient systématiquement élogieux. Pour ces motifs, le Régulateur a jugé que VRT avait outrepassé les limites acceptables de l’attention qui peut être portée à un produit dans un service de médias audiovisuels. Le produit en question a par conséquent été mis en avant de manière excessive, ce qui constitue une infraction au titre de l’article 100, alinéa 1, sous-alinéa 3, du décret flamand relatif aux médias. Le Régulateur a par ailleurs estimé que cette présentation, qui faisait exclusivement la promotion du restaurant sans aucun commentaire critique, équivalait à inciter directement les téléspectateurs à se rendre dans ce nouvel établissement, en violation de l’article 100, alinéa 1, sous-alinéa 2, du décret relatif aux médias. Le Régulateur a ajouté qu’à l’évidence, les lieux avait été choisis et mis à la disposition de l’organisme de radiodiffusion dans le but de réaliser un reportage flatteur et élogieux de ce nouveau restaurant. Il ne fait par conséquent aucun doute que cette collaboration équivalait à une forme d’aide à la production (article 99, alinéa 2, du décret relatif aux médias), c’est-à-dire à un type de placement de produit autorisé sous certaines conditions qui, en l’espèce, n’avaient pas été respectées. En raison de la gravité de l’infraction et du taux d’audience de 52 % réalisé par l’émission, le Régulateur a décidé d’infliger au radiodiffuseur une amende de 5 000 EUR.

références
VRM v. NV VRT, 26.04.2010 (No 2010/026) NL
 http://merlin.obs.coe.int/redirect.php?id=12503
 
  VRM c. NV VRT, 26 avril 2010 (n° 2010/026)