OBS IRIS Merlin
english francais deutsch

IRIS 2010-7:Extra

Assemblée parlementaire

Recommandation et Résolution pour combattre les stéréotypes sexistes dans les médias

print add to caddie Word File PDF File

Emre Yildirim

Institut du droit de l'information (IViR), Université d'Amsterdam

Le 25 juin 2010, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) a adopté la Résolution 1751 (2010) et la Recommandation 1931 (2010) intitulées toutes les deux « Combattre les stéréotypes sexistes dans les médias ».

Dans la Résolution, l’Assemblée parlementaire constate et déplore que les femmes soient victimes de stéréotypes sexistes dans les médias. Par ailleurs, elles sont sous-représentées dans les médias et y font l’objet de stéréotypes sexistes persistants puisqu’elles sont confinées dans les rôles traditionnellement conférés par la société. Cela constitue une entrave à l’égalité entre les femmes et les hommes. Les stéréotypes sexistes peuvent prendre plusieurs formes, en passant par l’humour ou les clichés, et sont banalisés et tolérés au nom de la liberté d’expression. L’impact de ces stéréotypes sur la formation de l’opinion publique est désastreux et peut faciliter ou légitimer l’usage de la violence fondée sur le genre.

Selon la Résolution, les médias ont une responsabilité particulière en ce qui concerne, notamment, la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes. Le sexisme, tout comme le racisme et d’autres formes de discrimination, n’a pas sa place dans les médias. En plus du rôle positif que peuvent jouer les médias pour promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes, la Résolution souligne que l’éducation et la formation sont absolument indispensables pour apprendre à reconnaître les stéréotypes, à en prendre conscience et à les dépasser.

L’Assemblée invite les Etats membres à renforcer les actions de formation et d’éducation en adoptant une série de mesures telles que des campagnes de sensibilisation, la mise en place de mécanismes d’autorégulation et l’éducation dans les écoles. Elle invite également les Etats membres à adopter des mesures visant à promouvoir la visibilité et l’importance des femmes dans les médias. Par ailleurs, l’Assemblée invite les parlements nationaux à adopter, entre autres, des mesures juridiques et à prévoir des dispositifs appropriés en cas de discrimination fondée sur le sexe. Enfin, l’Assemblée invite les medias à sensibiliser les journalistes à l’égalité entre les femmes et les hommes dans le cadre de leur travail, à promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes au sein des instances de régulation et d’autorégulation et à favoriser une représentation non stéréotypée des femmes et des hommes dans les médias.

Dans une Recommandation ultérieure relative à ce sujet, l’Assemblée insiste à nouveau sur le fait que l’éducation et les médias ont un rôle fondamental à jouer dans le combat contre les stéréotypes sexistes. Selon l’Assemblée, le respect du principe de non-discrimination n’est pas suffisant, il doit impliquer des obligations positives pour les Etats afin de garantir le droit à l’égalité entre les sexes. Par conséquent, l’Assemblée invite le Comité des Ministres à élaborer, entre autres, un code européen de bonne conduite et un manuel sur les stratégies pour combattre les stéréotypes sexistes dans les médias.

références
Résolution 1751(2010) de l’Assemblée parlementaire « Combattre les stéréotypes sexistes dans les médias », adoptée le 25 juin 2010 FR
 http://merlin.obs.coe.int/redirect.php?id=13083
 
Recommandation 1931(2010) de l’Assemblée parlementaire « Combattre les stéréotypes sexistes dans les médias », adoptée le 25 juin 2010. FR
 http://merlin.obs.coe.int/redirect.php?id=13084