OBS IRIS Merlin
english francais deutsch

IRIS 2010-5:1/7

Bosnie-Herzégovine

Avertissement adressé par la RAK à FTV

print add to caddie Word File PDF File

Dusan Babic

Chercheur et analyste en médias, Sarajevo

La délicate question de l’appréciation des contenus de programmes radiodiffusés a été récemment soulevée par l’Agence de régulation des communications (RAK) dans le cadre d’une affaire bien précise.

Le radiodiffuseur public Federal Television (FTV) avait inséré dans son magazine politique 60 minutes du 8 février 2010 des extraits empruntés sur You Tube du film Der Untergang (La Chute). Ce film relate les derniers jours de Hitler et de ses plus proches collaborateurs dans son bunker berlinois, peu de temps avant la chute de Berlin.

Le clip-vidéo, intitulé Vidimo se u Bileci (Rendez-vous à Bileca), faisait allusion à la débâcle électorale du parti au pouvoir en Republika Srpska, l’Alliance des sociaux-démocrates indépendants (SNSD), dans la petite ville de Bileca, située au sud-est du pays à la frontière monténégrine.

Le clip-vidéo en question dépeignait le Premier ministre de la Republika Srpska et président du SNSD sous les traits de Hitler et ses plus proches collaborateurs étaient représentés sous les traits de dirigeants nazis de l’époque. Les titres et légendes qui accompagnaient cet extrait vidéo laissaient clairement deviner leurs rôles respectifs.

La Republika Srpska a réagi violemment, estimant de mauvais goût la comparaison entre ses responsables politiques et les Nazis, notamment au vu des événements de la Seconde Guerre mondiale, dont le souvenir n’est pas encore totalement effacé puisque les Serbes ont terriblement souffert des exactions commises par les Nazis.

L’Agence de régulation des communications a déclaré dans son avertissement que : « En respectant scrupuleusement la liberté de la politique éditoriale et du journalisme indépendant, ainsi que de la satire comme forme spécifique d’expression, l’Agence estime que la radiodiffusion de ce type de contenu dans le cadre d’émissions d’information compromet dangereusement, d’une part, l’application des normes professionnelles et éthiques qui devraient être mises en œuvre par les services de radiodiffusion publique et, d’autre part, la mission de radiodiffusion de service public elle-même ».

D’après ce qu’elle précise dans son communiqué de presse, la RAK s’est étonnée du silence du comité directeur, du conseil de rédaction et de la direction de RTV FBiH, chargés de l’élaboration de la politique éditoriale, et de leur absence de réaction.

références
RAK BS
 http://merlin.obs.coe.int/redirect.php?id=10734
 
  Avertissement de la RAK