OBS IRIS Merlin
english francais deutsch

IRIS 2010-1:1/39

Slovénie

Mesure contre une émission de téléréalité

print add to caddie Word File PDF File

Renata Šribar

Faculté des Sciences sociales de l’Université de Ljubljana et Centre de politique des médias de l’Institut pour la paix, Ljubljana

La société de radiodiffusion télévisuelle internationale Pro Plus produit une émission de téléréalité slovène avec des personnalités publiques. Depuis le 28 septembre 2009, la "Ferme Célébrités" ( Kmetija slavnih ) est diffusée par la chaîne commerciale POP TV chaque jour, excepté le dimanche, en début de soirée. De nombreuses plaintes ont été déposées contre elle car elle présente des scènes sexuelles explicites, des scènes de violence, des grossièretés, du matériel pornographique, de la violence inutile contre les animaux, une hiérarchisation stricte entre les participants et la promotion de la consommation d'alcool et de tabac. Le 16 novembre 2009, l'Agencija za pošto in elektronske komunikacije Republike Slovenije (Agence pour la poste et les communications électroniques - APEK) a adopté une mesure contre POP TV pour violation de la loi relative aux médias (Zakon o medijih, ZMed-1).

Comme l'émission est diffusée après le principal journal télévisé, à 20 heures cinq fois par semaine et une fois par semaine à 20 h 55, de nombreux parents et autres téléspectateurs se sont plaints du contenu éventuellement préjudiciable du programme du point de vue de la protection des mineurs. De plus, la radio et télévision publique (RTV Slovenija) a demandé au ministère de la Culture (qui est affilié à l'Inspection de la Culture et des Médias) et à l'APEK de prendre des mesures contre POP TV en raison de l'heure de diffusion de cette émission de téléréalité. L'inspecteur de la Culture et des Médias ne s'est pas exécuté, au motif que l'interprétation par des experts du contenu de l'émission relève de l'APEK. Comme les directives en matière d'éthique (codex) des radiodiffuseurs établies par l'APEK sont un document normatif facultatif et que le codex de POP TV relève exclusivement de l'autorégulation, la ZMed-1 est le seul document de référence et légalement pertinent pour l'interprétation par les experts et l'adoption de mesures contre "La Ferme Célébrités".

Les experts de l'APEK ont analysé quelques épisodes de l'émission diffusés entre le 28 septembre et le 6 novembre 2009 et estimé que de nombreuses scènes pouvaient affecter la compréhension par les enfants des normes culturelles et leur donner une fausse représentation du comportement humain (sexualité, violence etc.), en particulier dans la mesure où des personnes "célèbres" sont impliquées, leurs manières étant supposées permettre de réussir dans la société. Selon les données mentionnées dans le texte de la mesure adoptée, entre le 29 septembre et le 6 novembre 2009, l'émission a été regardée par 14 158 enfants de 4 à 9 ans et par 16 150 enfants de 10 à 14 ans.

La mesure de l'Agence stipule que le radiodiffuseur doit utiliser des avertissements sonores et visuels conformes à l'article 84, paragraphe 3, de la ZMed-1 sur la protection des mineurs. En ce qui concerne le délai de mise en œuvre de la mesure (article 109, paragraphe 3, ZMed-1), l'Agence a décidé d'utiliser l'option la plus courte possible, à savoir un mois. Après la publication de l'avis des experts et l'adoption de la mesure par l'Agence, l'Inspecteur pour la Culture et les Médias a annoncé qu'il condamnait POP TV à une amende conformément à la loi. Dans ce cas, l'amende est comprise entre 1 000 et 80 000 EUR.

références
Zakon o medijih, ZMed-1 SL
 http://merlin.obs.coe.int/redirect.php?id=12075
 
  Loi relative aux médias