OBS IRIS Merlin
english francais deutsch

IRIS 2010-1:1/27

Grèce

Mise en route du processus de transition vers la télévision numérique terrestre en Grèce

print add to caddie Word File PDF File

Alexandros Economou

Conseil national de la radio et de la télévision, Athènes

La première diffusion numérique terrestre de chaînes de télévision privées nationales a eu lieu le 24 septembre 2009 par l’intermédiaire du fournisseur de réseau numérique Digea dans une région du nord du Péloponnèse. Le calendrier actuel prévoit également le lancement immédiat des transmissions dans de grands centres urbains. La Grèce est ainsi officiellement entrée dans la phase de transition vers le numérique, prévue par l’arrêté ministériel d’août 2008 qui fixe les fréquences sur lesquelles les stations de télévisions déjà en place peuvent diffuser en numérique leurs programmes analogiques. Sur le plan institutionnel, ces stations sont déjà titulaires de la licence nécessaire, octroyée par le Συμβούλιο Ραδιοτηλεόρασης (Conseil national de la Radio et de la Télévision - ΕΣΡ), pour la diffusion numérique simultanée de leurs programmes analogiques depuis janvier 2009, tout comme 42 autres stations régionales. Sur l’ensemble du territoire, le radiodiffuseur de service public Ελληνική Ραδιοφωνία Τηλεόραση (Radio Télévision grecque - ΕΡΤ) utilise depuis 2006 deux bandes de fréquences numériques sur lesquelles quatre chaînes de télévision analogiques sont rediffusées et trois chaînes numériques diffusées. Cependant, le mode technique d’encodage du signal des chaînes privées nationales est le MPEG-4, alors que la télévision de service public a opté pour le système MPEG-2, ce qui freine la diffusion du nouveau mode de transmission auprès des consommateurs.

Du point de vue législatif, la publication du décret présidentiel, qui définit en vertu de la récente loi n° 3592/2007 la procédure d’octroi de licence pour la télévision numérique terrestre (TNT), a pris du retard, tandis que les fréquences qui seront utilisées à cette fin n’ont pas encore été déterminées. La progression de la TNT rencontre des obstacles en raison de l’absence d’une planification centralisée et d’un calendrier strict, tandis que la coordination générale des fréquences est retardée par le fait que les chaînes de télévision ne disposent pas encore toutes d’une licence. Les nouveaux ministres de l’Intérieur, des Transports et des Communications, qui ont pris leurs fonctions à l’issue des récentes élections législatives organisées en Grèce le 4 octobre 2009, sont à présent appelés à résoudre ces problèmes au plus vite.

références
Απόφαση Αριθμ. 604/20.11.2008 του Εθνικού Συμβουλίου Ραδιοτηλεόρασης EL
 http://merlin.obs.coe.int/redirect.php?id=12107
 
  Décision n° 604 du 20 novembre 2008 du Conseil national de la Radio et de la Télévision