OBS IRIS Merlin
english francais deutsch

IRIS 2003-1:11/22

Hongrie

L'autorité de régulation sanctionne Big Brother

print add to caddie Word File PDF File

Márk Lengyel

Directorate of Strategy, Office of the National Radio and Television Commission

Dans une décision prise à l'automne 2002, l'ORTT (Országos Rádió és Televízió Testület, Commission nationale de la radio et de la télévision, l'autorité hongroise indépendante de régulation des médias) a établi que TV 2 (une chaîne de télévision privée nationale) avait violé les dispositions de la loi n° 1 de 1996 sur les services de radio et de télévision (loi sur la radiodiffusion) visant à protéger les mineurs en diffusant une variante de l'émission Big Brother. Au-delà de cette décision, l'ORTT avait également infligé au diffuseur une amende de 6 900 000 florins hongrois (HUF) (environ EUR 290 000).

Ce type de reality show, et le fait qu'il soit régulièrement sanctionné par l'ORTT, ne constituent pas une nouveauté pour les diffuseurs hongrois. La première émission, intitulée Le bar, avait été diffusée par une chaîne de télévision locale (Viasat3) dans la région de Budapest au printemps 2001. Elle avait été suivie par des épisodes d'une émission baptisée La base sur TV 2. Ces deux émissions avaient été sanctionnées par des décisions de l'ORTT, qui les accusait de contrevenir aux dispositions relatives à la dignité humaine.

A l'automne, les deux chaînes nationales privées ont décidé de lancer un reality show reprenant le format original de Big Brother (Loft Story en France), qui dépeint la vie quotidienne de volontaires isolés dans une maison. Les épisodes de l'émission sont diffusés pratiquement à la même heure sur les deux chaînes.

La plus récente décision de l'ORTT sur Big Brother est le fruit d'une analyse effectuée sur une période de 10 jours de diffusion. Elle établit que les épisodes de l'émission (diffusés régulièrement à 19 heures) contiennent des scènes et des dialogues à portée explicitement sexuelle. L'analyse montre également que plus de 200 000 mineurs ont suivi l'émission, qui avait été annoncée par le diffuseur comme émission pour tous publics. Le diffuseur a porté plainte devant les tribunaux contre la décision de l'ORTT.

Suite à sa décision, l'autorité de régulation a également tenu une consultation publique avec la participation des représentants des diffuseurs et des autres parties concernées sur le thème de la protection de la dignité humaine et des mineurs par rapport au format d'émission Big Brother.

références
Az ORTT 1365/2002. számú határozata
  Décision de l'ORTT, n° 1365/2002 (IX. 19)